Aspects économiques du meurtre de Vincent Lambert

Les plus hautes juridictions françaises ont prononcé l’arrêt de mort de Vincent Lambert. Cette condamnation d’un homme qui n’est coupable que d’être viscéralement attaché à sa survie, après un accident qui l’a rendu pauci-relationnel, c’est-à-dire incapable de parler, a fait l’objet d’un nombre impressionnant d’articles mais, curieusement, aucun – à ma connaissance – n’a procédé à une analyse économique de cette situation et des actions qu’elle a suscité. Il me semble nécessaire de combler cette lacune, parce que l’amour et la haine, l’altruisme et l’égoïsme, le choix entre la vie et la mort, ont une composante économique, comme tout ce qui est humain. 

Jacques Bichot

Article publié le 6 juillet  2019 sur Economie Matin Lien : http://www.economiematin.fr/news-aspects-economiques-du-meurtre-de-vincent-lambert

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn