Asphyxie fiscale made in France : à qui doit-on vraiment les hausses d’impôts et de taxes depuis 40 ans et qu’a-t-il été fait de tout cet argent ?

De fil en aiguille, la France en est arrivée à un méli-mélo quasiment inextricable entre les finances de l’Etat et celles de la sécurité sociale. L’habitude qui a été prise d’attribuer le produit (ou telle fraction du produit) de tel ou tel impôt à tel organisme de protection sociale a contribué elle aussi à faire penser que nous n’avons pas à acheter ces services, mais que nous les recevons de plein droit, l’Etat étant responsable de trouver de quoi financer la dépense correspondante. La prophétie de Tocqueville s’est réalisée : l’Etat est enclin à « nous ôter entièrement le trouble de penser », et en particulier d’avoir à distinguer entre ce que nous versons pour les fonctions régaliennes d’une part, et pour notre protection sociale d’autre part.

Jacques Bichot

Article publié le 24 novembre 2018 sur Atlantico Lien :https://www.atlantico.fr/decryptage/3559562/asphyxie-fiscale-made-in-france–a-qui-doit-on-vraiment-les-hausses-d-impots-et-de-taxes-depuis-40-ans-et-qu-a-t-il-ete-fait-de-tout-cet-argent–jacques-bichot-philippe-crevel

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn