REBATTRE LES CARTES EUROPÉENNES

« La vieille Europe, elle, ne revivra jamais : La jeune Europe offre-t-elle plus de chances ? » interrogeait Chateaubriand à l’issue du Congrès de Vienne en 1815.Pareille interrogation peut-elle être encore formulée aujourd’hui, alors que l’Union européenne semble enfermée dans une impasse.

François de Lacoste Lareymondie

Article publié le 22 mai 2019 sur L’Incorrect Lien : https://lincorrect.org/rebattre-les-cartes-europeennes/

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

SORTIR DE L’EURO, EST-CE POSSIBLE ET À QUEL PRIX?

En 2017, Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, proposait de sortir de l’euro. Aujourd’hui, elle continue de critiquer la monnaie unique mais n’en demande plus la sortie. Cela signifie-t-il qu’il ne soit pas possible d’en sortir sans graves dommages? Pour y répondre, nous avons interrogé deux spécialistes du système bancaire : Pierre de Lauzun, haut-fonctionnaire émérite, économiste, essayiste et ancien délégué général de l’Association Française des Marchés Financiers; et François de Lacoste-Lareymondie, haut-fonctionnaire émérite, ancien secrétaire général du groupe CIC et ancien membre du directoire du Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution.

François de Lacoste Lareymondie

Article publié le 15 mai 2019 sur L’Incorrect Lien : https://lincorrect.org/debat-pierre-de-lauzun-francois-de-lacoste-lareymondie-sortir-de-leuro-est-ce-possible-et-a-quel-prix/

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Immigration: l’Europe ne peut plus être une passoire

Alors que la réforme du droit d’Asile et de l’espace Schengen est au cœur de la campagne pour les européennes, François de Lacoste-Lareymondie estime urgent de réviser en profondeur notre droit, afin de mieux réguler les flux migratoires et de redonner ses lettres de noblesse à la notion de frontières en Europe.

François de Lacoste Lareymondie

Article publié le 13 mai 2019 sur L’Incorrect Lien : https://www.causeur.fr/europe-immigration-schengen-reforme-161394

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

L’AFFAIRE BARBARIN : RETOUR SUR UN JUGEMENT INIQUE

Le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Lyon à l’encontre du cardinal Barbarin laisse un goût amer. Aussi mérite-t-il un examen juridique précis de ce qu’a été la démarche du juge, ce qu’a accepté de faire François de Lacoste-Lareymondie.

François de Lacoste Lareymondie

Article publié le 22 mars 2019 sur L’Incorrect Lien : https://lincorrect.org/laffaire-barbarin-retour-sur-un-jugement-inique/

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Sortir de l’euro ? Ni impossible, ni raisonnable. Mais est-ce la bonne question ?

bank-note-209104_960_720

Non, il n’est pas impossible de sortir de l’euro. Il suffit de le vouloir, de savoir comment et d’en assumer les conséquences. C’est là que le bât blesse. Posons d’emblée une évidence : un gouvernement qui en aurait reçu clairement le mandat politique pourrait décider d’abandonner la monnaie unique en dépit de tous les obstacles. La souveraineté populaire est encore assez forte pour que cela ne puisse être contesté ; dès lors que son expression serait dénuée d’équivoque, nul gouvernement ou parlement ne saurait s’y opposer sans commettre une forfaiture. Reste l’essentiel sans lequel le principe est vain : comment, et avec quelles conséquences ? Autrement dit, l’incantation ne vaut rien ; seules comptent les conditions de faisabilité et ce qui s’en suivrait.

François de Lacoste Lareymondie
Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Liberté de conscience, objection de conscience

Cet exposé a été prononcé au cours d’un atelier organisé lors de l’Université d’été de la Manif pour tous, en septembre 2014. Il doit se lire à la lumière de mon livre « Je refuse ! – L’objection de conscience, ultime résistance au mal » publié en avril 2011 aux Éditions de l’Emmanuel. Livre qui a suscité de nombreux débats au cours des mois suivant sa publication.

François de Lacoste Lareymondie

Notre société se flatte de placer la liberté de conscience au sommet de ses valeurs. À y regarder de plus près, la réalité est parfois assez éloignée de l’idée reçue. Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

L’objection de conscience pour tous : comment le « mariage » entre personnes de même sexe nous y provoque

François de Lacoste Lareymondie

Dans l’introduction de mon livre « Je refuse ! »1, j’avais mis en situation un maire qui se trouve devant l’alternative suivante : soit célébrer un « mariage homosexuel » alors qu’il a publiquement milité contre l’adoption de la loi qui allait le permettre, soit refuser et être sanctionné. Il n’avait plus le choix qu’entre la soumission à la loi et l’objection de conscience. Je ne pensais pas avoir anticipé l’actualité d’aussi près. C’est aujourd’hui la situation de milliers d’élus locaux. Mais ils ne sont pas les seuls concernés par l’application de la « loi Taubira » : nous le sommes tous. Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Les chrétiens, tous objecteurs de conscience ?

Christ en croix

CC BY-NC-ND Adrien Sifre (Flickr)

Cette intervention a eu lieu aux « Etats généraux du christianisme » organisés par le journal « La Vie » à Lille au début du mois d’octobre 2011. Elle doit se lire à la lumière de mon livre « Je refuse ! – L’objection de conscience, ultime résistance au mal » publié en avril 2011 aux Éditions de l’Emmanuel. Il a suscité de nombreux débats au cours des mois suivants.

François de Lacoste Lareymondie Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Qu’est-ce que l’objection de conscience ?

Cet entretien publié par La Nef en décembre 2011 doit se lire à la lumière de mon livre « Je refuse ! – L’objection de conscience, ultime résistance au mal » publié en avril 2011 aux Éditions de l’Emmanuel. Il a suscité de nombreux débats au cours des mois suivants.

François de Lacoste Lareymondie Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn

Vote en conscience ou objection de conscience électorale ?

Bulletins de vote dans une urne

CC BY-NC-ND Metronews Toulouse (Flickr)

Cet article a été publié en mars 2007 sur le site « libertepolitique.com » dans le cadre de la campagne présidentielle. La question posée a fait l’objet d’amples débats qui n’ont pas vraiment trouvé de conclusion ferme et partagée. Les raisons de cette situation résultent assez clairement des termes dans lesquels elle a été posée. C’est aussi pourquoi elle demeure d’actualité.

François de Lacoste Lareymondie

Dans un premier article publié par « Famille Chrétienne » en février 2007, complété par un second mis en ligne sur Décryptage le 16 mars, le P. Garrigues formule une conclusion très restrictive quant à la latitude de vote des électeurs chrétiens et aboutit à déclarer fondée une « objection de conscience électorale ». Lire plus …

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn