Baisser l’impôt sur les sociétés: une nécessité nationale

Un État ne rend plus service aux sociétés localisées sur son territoire en recourant à des taux élevés d’IS. Chaque État dont les dirigeants ont compris la situation est conduit à pratiquer des taux d’IS de plus en plus faibles, pour que la production localisée sur son territoire reste compétitive par rapport à la production étrangère. La théorie des jeux la plus basique montre le caractère inéluctable de cette évolution.

Jacques Bichot

Article publié le 16 janvier 2017 sur Causeur. Lien : http://www.causeur.fr/impot-societes-mondialisation-reforme-bercy-42207.html

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn