Fonction publique territoriale: coûteuse et non-démocratique

La voie la plus prometteuse pour nous sortir de l’ornière où nous a plongé la décentralisation d’apparence mise en place en 1982 est probablement un double retour : au rôle de l’État dans la gestion des grandes unités territoriales et urbaines, et à la démocratie de proximité, réellement respectueuse du principe de subsidiarité, pour les « villages » au sens large du terme, englobant non seulement les villages ruraux mais aussi les quartiers urbains possédant une réelle identité

Jacques Bichot

Article publié le 27 février 2017 sur Causeur. Lien : http://www.causeur.fr/fonctionnaires-etat-reforme-departement-presidentielle-42817.html

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn