La Sécurité sociale doit reposer sur l’échange, pas sur la confiscation 1/2

L’échange non marchand est essentiel pour souder entre eux les membres d’une société. Le mot « solidarité », hélas souvent dévoyé, doit être ici utilisé dans son sens étymologique : ce qui rend solide, ce qui agrège en une nation des millions d’êtres humains. En fiscalisant la Sécurité sociale, en la transformant en État providence, on s’attaque aux bases mêmes de ce qui fait l’unité d’un peuple composé de personnes très diverses.

Jacques Bichot

Article publié le 29  mai  2017 sur Causeur. Lien : http://www.causeur.fr/securite-sociale-reforme-macron-44574.html

TwitterGoogle+FacebookLinkedIn